Immobilier : que choisir entre Denormandie et LMNP ?

Partager sur facebook
Partager sur pinterest

MeilleursAgents dresse le bilan du dispositif Denormandie, après une année de prise d’effet. Il faut noter qu’en début d’année, ce dispositif a été sujet à un assouplissement.

Immobilier : que choisir entre Denormandie et LMNP ?

Afin d’étudier la rentabilité nette du dispositif Denormandie dans les zones éligibles, MeilleursAgents a tenu compte de l’ensemble des charges relatives à l’acquisition et à la détention du bien, ainsi que l’avantage fiscal. Suite à cette étude, il s’avère que cette aide fiscale présente une rentabilité nette moyenne de 3,7 %, contre 2,2 % pour une location nue.

Il faut savoir que la rentabilité du dispositif Denormandie peut grimper jusqu’à 4,9 %, mais cela demande une forte considération des risques de dépréciation et de risques locatifs, issus des ménages concernés par ce dispositif. Dans la commune française de Wattrelos, par exemple, la rentabilité nette est estimée à 4,3 %, alors que 7,5 % seulement de la population dispose du niveau ressources nécessaire pour jouir d’une location en Denormandie. Dans 63 % des villes éligibles, près de 80 % de la population excèdent les plafonds de ressources pour devenir locataire en Denormandie.

Même si le dispositif Denormandie propose une rentabilité nette moyenne de 3,7 %, le statut Loueur Meublé Non Professionnel ou LMNP présente une rentabilité nette de 4,7 % au niveau des zones éligibles au dispositif Denormandie. De plus, le statut LMNP offre des conditions plus souples pour les acquéreurs potentiels. En louant un logement meublé, le LMNP permet de baisser considérablement les charges relatives à la gestion et les intérêts de son emprunt, tout en soustrayant l’amortissement de l’habitation.

Selon le directeur scientifique de MeilleursAgents, Thomas Lefebvre, le dispositif Denormandie peut offrir une marge de rentabilité aux propriétaires, si ces derniers tiennent compte des nombreux risques liés à la location. Effectivement, l’octroi de cet avantage fiscal est soumis à des conditions au moment de la location du logement. Ainsi, il est important de trouver une garantie que la demande locative de la ville est bien présente.