Crédit : la baisse des taux se poursuit

Partager sur facebook
Partager sur pinterest

Le taux moyen du crédit s’est établi à 1,07% en avril dernier, toutes durées confondues. Un donné qui résulte des chiffres de l’Observatoire Crédit Logement /CSA, soit un niveau bas jamais connu auparavant. Les records précédents étaient à 1,11% en mars et décembre 2019.

Crédit : la baisse des taux se poursuit

Si le taux moyen de l’immobilier était à 1,11% jusque-là, il atteint un record jamais enregistré en avril. La moyenne est descendue à 1,07% si l’on se réfère aux chiffres de l’Observatoire Crédit Logement / CSA, soit cinq fois moins qu’il y a une vingtaine d’années, sur la même période. En 2001, il était de 5,67% au premier trimestre.

Sur 25 ans, le taux moyen était de 1,20% ans le détail, 0,99% sur 20 ans et 0,87% sur 15 ans. Au cours de cette période « les taux des emprunteurs les plus modestes ont baissé le plus fortement, à moins de 6 points de base en un mois pour s’établir à 1,12% ». Or, ceux des emprunteurs ont reculé de 1 point de base seulement souligne l’Observatoire.

La durée reste élevée pour ces crédits immobiliers. Toutefois, la baisse du taux entraine également la durée à la baisse. En principe, la durée moyenne des prêts immobiliers est établie sur 230 mois. Or, cette période a été prolongée à 251 mois pour ceux qui souhaitent accéder au neuf, et à 248 mois pour l’accession dans l’ancien.

Depuis le début de l’été 2020, la croissance de la durée moyenne a permis d’absorber les conséquences de la hausse des prix des logements. Ceux-ci se renforcent au fil des mois, parfois assortis de taux d’effort sous le seuil des 35%, depuis la pandémie du covid19 qui a déclenché cette crise sanitaire. « Ainsi, depuis l’automne 2020, et au-delà des fluctuations qui se constatent d’un mois à l’autre, la durée moyenne des prêts n’a jamais été aussi élevée » conclut l’Observatoire.