Faîtes-vous partie des 10 % des ménages qui détiennent la moitié du patrimoine total ?

Partager sur facebook
Partager sur pinterest

Des observations selon les chiffres en 2018, montrent des inégalités dans la répartition du patrimoine dans les foyers. 5% de la population les plus riches disposent d’un tiers de ce patrimoine, et environ 1% les plus riches en possèdent le quart. Le patrimoine ici est composé à 61%  de biens immobiliers  et à 20% d’actifs financiers.

Sur 10 foyers, 6 d’entre eux possèdent une résidence principale sur le territoire français. Cela regroupe ceux qui ont payé leur logement en une seule fois et ceux qui ont souscrit à un emprunt. La résidence principale est considérée comme ayant 84% de la valeur du patrimoine immobilier.

Si vous soyez donc propriétaire ou futur propriétaire de votre résidence principale, votre patrimoine brut moyen est largement supérieur à celui des personnes qui louent ou qui disposent d’un hébergement gratuit. Vos autres biens sont considérés comme un patrimoine résiduel regroupant votre véhicule, les équipements de votre logement, vos bijoux, vos œuvres d’art et bien d’autres. Ils représentent seulement 8% de votre patrimoine.

Dans les foyers à faible revenu, le patrimoine résiduel constitue 71% du patrimoine total car ils n’ont pas les moyens d’investir dans un patrimoine immobilier.

Il faut aussi compter le patrimoine professionnel qui fait 11% du patrimoine brut. Ce sont les foyers à l’aise financièrement qui en disposent. L’âge ici est aussi à prendre en compte car le patrimoine professionnel d’un foyer de personnes de plus de 60 ans a 10 fois plus de valeur que celui d’un foyer de personnes de moins de 30 ans. Cela peut donc passer de 38500 euros pour un ménage de personnes de moins de 30 ans à 315200 euros pour un ménage de personnes de plus de 60 ans.

En moyenne, le patrimoine net des foyers a une valeur de 239 900 euros. 50% des foyers actuellement ont un patrimoine brut supérieur de 163 100 euros selon leur déclaration fiscale.

10%  des foyers les plus à l’aise financièrement possèdent des actifs d’une valeur de 607 700 euros. A l’inverse, 10% des foyers à faible revenu possèdent seulement 3800 euros chacun.

La valeur du patrimoine brut des 1% des foyers les plus à l’aise est de 1 941 600 euros.

Cette grande inégalité est principalement due aux revenus qui sont très importants d’une part et très faible d’autre part. Plus le revenu est restreint, plus il est difficile d’épargner. Cependant, la valeur du patrimoine est nettement supérieure à ce que représentent les revenus. Ceci est principalement dû aux héritages, qui causent alors un effet cumulatif des biens immobiliers allant de génération en génération.