Zoom sur les fonds d’investissements durables durant la crise

Partager sur facebook
Partager sur pinterest

Le secteur des fonds d’investissement durable a connu un fort développement de plus de 80 % durant la crise, si on compte environ 800 fonds pour un encours de plus de 315 milliards d’euros. L’indicateur des fonds durables publié par Novethic met l’accent sur leur engouement pour la période de janvier à juin en 2020.

Zoom sur les fonds d’investissements durables durant la crise

Les fonds durables faisant face à la crise

De janvier au juin 2020, le marché des fonds durables a connu une montée exponentielle selon Novethic. Le secteur compte plus de 90 fonds de plus avec un volume d’encours qui dépasse les 300 milliards d’euros. Les marchés financiers on fait face à une baisse avec une performance moyenne de -5,2%. Tandis que le CAC 40 perd 17,5% de ses performances, les fonds actions en ont en moyenne -6,5%. La majorité des encours des fonds bénéficient du label ISR selon Novethic. Un décret du développement de ce label fut publié le premier semestre pour le secteur d’investissement immobilier. En outre, le label Greenfin affiche une progression de plus de 33% à la fin de l’année 2019.

Les avantages des fonds thématiques

Près de 90% des fonds thématiques combinent une analyse ESG plus globale à la sélection thématique et présente ¼ de l’offre de fonds durables. Ainsi, les établissements basés sur les plus durables correspondent aux exigences de la doctrine sortie par l’AMF. Le premier semestre de 2020 a connu un développement important. En ce qui concerne les trois fonds, y compris les collectes, les volumes étaient déjà en plein essor en 2019.

Le résultat des indicateurs d’impact environnemental

Les indicateurs d’impact environnemental affichent la motivation et la créativité des gérants de fonds thématiques sur 97 fonds recensés contre 140 indicateurs. La comparabilité des performances sociales et environnementales des fonds facilitera la normalisation des indicateurs d’impact.